Healthy Relationships
Curriculum in Action
[News]
[Outline]
[Reviews]
[FAQs]
[Order]
[Links]
[Home]
[Map]
[English]
ENGLISH
  Les stéréotypes concernant les deux sexes et la violence
Lower Sackville, Nouvelle-Écosse

Cela fait plus de trois ans que Judy Farnell, conseillère d'orientation de Cavalier Drive School, enseigne le programme Pour des relations saines dans ses cours d'anglais, de santé et d'études familiales. Elle a en fait effectué un sondage sur la violence que nous avons utilisé dans le programme. Elle a commencé par intégrer Pour des relations saines dans la composante « Développement personnel et social » du cours de santé et a ensuite introduit le programme dans les autres matières. Voici les réponses de deux des élèves de Judy données dans le cadre d'un devoir sur les stéréotypes et les attentes concernant les deux sexes :
« Parfois, quand on se met à avoir une relation avec quelqu'un on s'attend à ce que notre partenaire corresponde aux stéréotypes concernant son sexe. Il arrive qu'un des deux partenaires s'imagine qu'il a plus de pouvoir parce qu'il dit à l'autre quoi faire. Il faudrait choisir son attitude après avoir appris à connaître l'autre. On ne devrait pas se lancer dans une relation sans savoir ce que l'autre attend de nous et ce que nous attendons de l'autre. »

« Le fait d'être un homme dans notre société d'aujourd'hui est parfois quelque chose de très malsain. Si, par exemple, la femme pense qu'on devrait agir d'une certaine façon ou avoir telle ou telle odeur, elle risque d'être déçue parce que l'homme avec qui elle sort n'est pas "un vrai homme" et ne rentre pas dans le cadre des stéréotypes. Si une femme voit l'homme comme ça, cela risque de produire une relation malsaine. C'est difficile d'être une femme quand on ne répond pas aux attentes de l'homme. Il risque alors de devenir violent. »
Judy enseigne ce cours en équipe avec Debbie Young, enseignante du cours de santé. Debbie a fait l'observation suivante lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle pensait des effets du programme : « Certaines des filles de la classe de 8ème année avaient des petits amis qui étaient plus âgés qu'elles, qui contrôlaient plus ou moins tous leurs mouvements et qui se fâchaient vraiment lorsqu'elles passaient du temps avec telle ou telle personne. On les entendait en discuter après le cours. Certaines des notions commencent à rentrer. Ces notions rentrent quand les jeunes en ont besoin. C'est le genre de sujets qu'on n'avait pas abordé avec les jeunes auparavant. »


Le programme Pour des relations saines sur le terrain
[Top] line

Vous pouvez contacter les concepteurs et les éditeurs du programme Pour des relations saines soit par téléphone, soit par télécopieur, soit par courrier électronique :
Tél. : (902) 457-4351
Télécop. : (902) 457-4597
Courrier élec. : hrc@m4c.ns.ca

Nous nous réjouissons d'avoir de vos nouvelles.



:: Schéma de programme d'études :: Outcomes & Objectives ::

:: Curriculum Reviews :: Questions Fréquemment Posées ::

:: Témoignages :: Quels étudiants disent :: Quels professeurs disent

:: Le prix de programme et comment commander ::

:: Nouvelles et annonces :: Liens de Ressource :: Carte de site :: Homepage ::



Copyright © Men For Change 1996-2005